Deuxième jour de classe de neige

Après une bonne première nuit de sommeil, le réveil a sonné de bonne heure à 7h30… Le temps d’enfiler ses vêtements de ski et de faire son lit (trop facile pour ceux qui ont un duvet !), tout le monde se retrouve au réfectoire pour prendre des forces avant d’attaquer la première séance de ski. Quelques traits sont tirés, mais la bonne humeur est au rendez-vous et l’impatience d’en découdre enfin se lit sur les visages !

 

 

Après avoir retrouvé gants, lunettes, après-skis et compagnie, chacun récupère son forfait pour pouvoir utiliser les remontées mécaniques. En guise d’échauffement ce matin, la montée aux télécabines s’est faite à pied ! Alors oui ça monte, c’est vrai ! Mais les efforts ont été payants car à l’arrivée tout le monde était bien échauffé !  Ensuite chacun part récupérer ses chaussures essayées la veille. Et la distribution des skis peut commencer. Encore un code à mémoriser pour mieux les retrouver ensuite !

 

Il est finalement temps de grimper dans les “œufs” pour rejoindre le Col du Portet, quelques 500 m plus haut. Les moniteurs nous y attendent, il est 10h15.

 

 

Enfin, Alain, Henri et leurs collègues moniteurs nous rejoignent et six groupes se forment rapidement. Les plus expérimentés filent déjà arpenter le domaine, tandis que les débutants écoutent attentivement conseils et consignes, avant de, finalement à leur tour, descendre à leur rythme la grande piste bleue ! Bien-sûr, tout n’a pas été tout simple pour tout le monde, mais chacun fournissant les petits efforts nécessaires, le plaisir a été pleinement au rendez-vous : que de sourires à l’issue de cette première séance ! Les moniteurs sont très satisfaits du comportement et des attitudes de chacun.

 

De retour au chalet, nous avons ensuite dégusté un poulet – frites qui a requinqué son monde !

 

Pour l’après-midi, nous descendons à St Lary en téléphérique pour faire une course d’orientation dans la ville. Nous y avons découvert la Neste (rivière), des bâtiments anciens, l’église, un vieux moulin, une centrale hydroélectrique… Puis nous sommes remontés par les télécabines, avant de prendre la navette pour rentrer au chalet ou un goûter bien mérité nous attendait.

 

Les enfants ont ensuite eu un temps pour prendre leur douche et se poser un peu pendant que l’autre partie du groupe écrivait leurs cartes postales. Puis nous avons échangé.

 

Ce soir, le dîner a été un peu plus bruyant, signe de fatigue… Heureusement, avant de plonger dans les bras de Morphée, Daniel est venu partager sa passion pour la montagne et mettre dans la tête de chacun de magnifiques images de paysages des quatre saisons, de la faune et de la flore pyrénéennes… Nous retrouverons avec plaisir Daniel demain, puisqu’il fera découvrir la montagne aux enfants “pour de vrai”, en utilisant des raquettes. Si l’on rajoute les 2h de ski prévues également, la journée promet d’être de nouveau bien remplie !

A présent, chacun dort… peut-être en rêvant de gypaète barbu, de grands lacs ou autres Lis des Pyrénées ?

Les commentaires sont fermés.